Vous êtes
DÉGUSTATEUR

Nos
SALONS

Le Concours des Grands Vins de France
Samedi 22 avril 2017

Le Concours des Grands Vins de France cité au journal de 13H sur TF1

"Difficile de faire son choix dans les foires aux vins. Comment être sûr de ne pas être déçu et de faire une bonne affaire? Pour Christian Denolf, sommelier, il faut d'abord bien éplucher les catalogues et regarder les notes attribuées aux différents vins. Autre conseil : choisir les médailles de concours sérieux, Mâcon en fait partie."

Voir la vidéo du journal complet

Son histoire

Facteur important de la promotion des vins, le Concours des Grands Vins de France a depuis sa création en 1954, acquis ses plus belles lettres de noblesse.

C'est en effet en 1954 que quelques membres du Comité de la Foire Nationale des Vins de France, attachés à tout ce qui touche au vin et à sa promotion lançaient l'idée d'un concours où seraient jugés les vins de notre pays. Ils élaboraient un règlement et le diffusaient avec un appel aux producteurs à participer à cette manifestation.

La première année, le nombre des échantillons était des plus modestes – 68 – mais chaque région était déjà représentée.

Forts de cet encouragement et décidés à persévérer dans cette démarche promotionnelle d'année en année, les animateurs relançaient le Concours et lui donnaient plus de vie.

En 1964, on compte 450 échantillons ; en 1970 le chiffre de 1 200 est atteint ; en 1975 on frise les 4 000. Depuis plusieurs années le Concours des Grands Vins de France reçoit en moyenne 10 000 échantillons. Tous les vins de France sont représentés, du Bellet niçois au Gris de Toul, en passant par l'Irouléguy du Pays Basque.

Devant cette affluence d'échantillons, un travail considérable a été entrepris et réussi, celui de rassembler des dégustateurs compétents venant de toutes les régions de France mais aussi de l'étranger, dont les Etats-Unis, la Chine et l'Ukraine, pour juger avec efficacité et sérieux tous ces vins si différents.

Un diplôme vient récompenser les meilleures cuvées médaillées d'or, d'argent ou de bronze.

Dans un but promotionnel et publicitaire, la Foire Nationale des Vins a créé et mis en vente un macaron qui est apposé sur les bouteilles primées.

Près de trente millions de bouteilles portent le signe de cette reconnaissance officielle et sont les ambassadrices du Concours et de la ville de Mâcon.

En 1989, le Concours des Grands Vins de France a été inscrit au Livre GUINNESS des RECORDS pour la plus grande dégustation du monde jamais organisée: 10 520 échantillons.

En l'an 2000, pour la première fois, le Concours quitte le lycée de Davayé pour se tenir au Parc des Expositions de Mâcon.

Chaque année une personnalité du monde du vin ou des médias est invitée.
Ainsi Philippe FAURE-BRAC, meilleur sommelier du monde 1992, a présidé le Concours 2007.
En 1998, dix femmes du vin (viticultrices, journalistes, sommelières etc.) l'ont parrainé collégialement.
Le Concours s'est honoré en 1999 de la présence de Vincent FERNIOT, chroniqueur gastronomique de France 2.
C'est avec talent et brio que Bernard PIVOT, bien connu pour sa connaissance et sa passion du vin a présidé la manifestation 2003.
Claude Villers, ancien animateur de France Inter, a présidé l’édition 2007.

Noël 2009 : des locaux flambants neufs accueillent la préparation du Concours, dont une cave moderne de 500 m2 permettant de trier, classer et stocker les échantillons dans des conditions optimales.

2010 voit la consécration du Concours avec la venue de Bruno LE MAIRE, ministre de l'Agriculture qui a inauguré cette 56e édition. 2010 est également l'année de tous les records avec 11048 échantillons inscrits, témoignant ainsi de la reconnaissance du monde viticole.

dégustateurs du concours des grands vins de France

Le Concours des Grands Vins de France, est de par son sérieux et son audience, un facteur essentiel de la promotion des vins français dans le monde.