Concours des Grands Vins de France à Mâcon 27 avril 2019
Accès privés : Producteurs Dégustateurs

Historique

Créé en 1954, par des négociants locaux et des viticulteurs qui avaient à cœur que le travail de la vigne soit reconnu, le Concours des Grands Vins de France à Mâcon est aujourd'hui l'un des plus anciens et des plus reconnus de l'hexagone

Le concours dans les années soixante


le concours dans les années 2000


EVOLUTION DU CONCOURS A TRAVERS LES ANNEES

La première année, le nombre des échantillons était des plus modestes – 68 – mais chaque région était déjà représentée.

En 1964,

on compte 450 échantillons ; en 1970 le chiffre de 1 200 est atteint ; en 1975 on frise les 4 000. Depuis plusieurs années le Concours des Grands Vins de France reçoit en moyenne 10 000 échantillons. Tous les vins de France sont représentés, du Bellet niçois au Gris de Toul, en passant par l'Irouléguy du Pays Basque.

En 1989,

le Concours des Grands Vins de France a été inscrit au Livre GUINNESS des RECORDS pour la plus grande dégustation du monde jamais organisée: 10 520 échantillons.

2010

est l'année de tous les records avec 11048 échantillons inscrits, témoignant ainsi de la reconnaissance du monde viticole.

68

1954

450

1964

1200

1970

4000

1975

10520

1989

Guiness des records

11048

2010

UN CONCOURS INTERNATIONAL…………

Devant cette affluence d'échantillons, un travail considérable a été entrepris et réussi, celui de rassembler des dégustateurs compétents venant de toutes les régions de France mais aussi de l'étranger, dont les Etats-Unis, la Chine, l'Ukraine, la Suisse, la Belgique…. Plus de 20 nationalités sont représentées chaque année

 

DEVELOPPEMENT DU CONCOURS

 

Dans un but promotionnel et publicitaire, le Comité des Salons et Concours de Mâcon a créé et mis en vente un macaron qui est apposé sur les bouteilles primées.

Près de trente millions de bouteilles portent le signe de cette reconnaissance officielle et sont les ambassadrices du Concours et de la ville de Mâcon.

Le Concours des Grands Vins de France à Mâcon n’a pas cessé de se développer pour se conformer aux évolutions du marché :

  • Un travail rigoureux est entrepris pour que l’organisation et le règlement du Concours s’améliorent chaque année avec un souci constant porté sur la qualité.
    La réglementation est instaurée par le Comité du Concours et validée par la DGCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes).
  • le Président du Concours est à l’initiative de l’Association des Concours de France, regroupant les concours les plus prestigieux, afin de mettre en place des pratiques communes